TVP 2015 - résultats

October 4, 2015

Nous avons fini 29ème sur 48 équipes au Tour de la Vienne Pédestre 2015.

 

Un beau week-end sans prendre d'averses ! Encore une superbe édition.

 

Photos

 

CLASSEMENT GENERAL

 

 

 

 

Le tableau récapitulatif de notre week-end dans la Vienne (.pdf)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Témoignages

 

 

 

 

Tonio :

"Pour la première fois je participe au prologue. Nico prend le départ puis me passe le relais que je donnerai à Michel. L'épreuve est intense mais très courte, idéale pour se mettre dans le bain de ce TVP !

 

Viennent les 6 premières étapes spéciales ou nos 6 trotteurs Nath, J Luc, Bruno, Kiki, Dan et Julien se sont donnés à fond !

Pour ma part j'accompagne à pied Christine sur son étape avec Isa en vélo. Le parcours est agrémenté de 2 côtes sympas .....

Avec Isa on a coaché et boosté au maximum notre trotteuse qui a assuré jusqu'au bout !

 

Après l'étape de Daniel, nous allons à Roiffé pour accueillir Julien avec une belle côte à l'arrivée au terrain de moto-cross ou se déroulera le run&bike avec Nico & Michel.

La majeure partie du run&bike est sur le terrain de moto-cross ! Et ça n'a pas l'air facile !! En effet, ça ne le sera pas !!!

Après un départ en trombe dans le trio de tête, Nico est premier au bout de 400m !

Au niveau de certaines bosses, les VTTistes sont bien derrière leur coureur (tiens, ça me rappelle quelque chose ...).

Nos 2 trotteurs s'en sortent comme des chefs et ont pris beaucoup de plaisir sur cette étape difficile. L'essentiel est là !!

 

Tout le monde reste sur place pour le repas du soir, ambiance camping !

Tables et bières sorties, trépieds à gaz pour la marmite de pâtes en chauffe ! Malgré de gros nuages menaçants pas une goutte d'eau, pas de vent et température supportable pour la saison.

 

Mais ça y est, maintenant la nuit tombe vite ! Christine, Daniel, Nico et moi partons sans tarder à Messemé pour se reposer un peu dans l'attente de notre départ à 1h00 du mat'

Quelques micros sommeils jusqu'à 00h15 (heure du réveil) et nous nous préparons avec Nico.

Michel et Julien arrivent de Bournand. Prise du vélo en guise de relais et départ pour cette liaison de 16,5km ou Nico court la première moitié et moi la seconde.

La vitesse est régulée autour des 11km/h ... allure récup' pour nous ! Passage du vélo à Christine et Daniel pour cette dernière liaison nocturne jusqu'à Leigné sur Usseau.

 

Je suis garé à coté de l'arrivée ... heureusement, car la fatigue nous a emmené avec Nico et se sont les gyrophares et musique du véhicule de tête qui m'ont réveillé !

Allez, on charge le vélo et direction Oyré où nous retrouvons le reste de l'équipe ... endormie !! Debout tout'l'monde !

Nous allons au p'tit déj tandis que Nathalie, Jean-Luc et Julien s'échauffent pour l'étape contre la montre.

 

Après que Michel et Nico aient fini leur course, vient mon tour ... Pas trop chaud pour "taper d'dans" je prend le départ prudemment et reste avec un p'tit groupe les premiers km.

Départ tout en descente pendant 500m puis bonne patate pour cette sortie de Chenevelles.

Avant une ligne droite interminable, je passe devant notre p'tit groupe pensant prendre mon tour de lièvre afin de tracter les autres mais ils n'ont pas suivi.

Je suis super bien, je lache les watts et creuse l'écart. Je fais un bonne partie du parcours à 50m d'un coureur devant moi qui ne se laisse pas accrocher !

Au passage à Vouneuil, Jean-Michel et Pascale sont venus m'encourager. Ainsi que Sophie et Fabrice vers la mairie et d'autres au croisement de la route de Cenon. Merci à eux ! ça booste !

 

Juste après ce croisement, j'aperçois Laurent en train de s'échauffer dans la côte des Vergers des Savoies. Il me coachera durant cette montée et sur le plat après ... Super !!! Dans ces virages nous doublons un coureur qui craque et marche. Impossible pour lui de relancer.

 

A ce stade de la course plus qu'un ou deux faux plats, je maintiens mon allure. Dernière côte de Vilaine vers le golf puis belle descente de 500m jusqu'à l'arrivée !

Que du bonheur !! Arrivé en bonne forme et "frais" !

 

S'ensuit la dernière étape, une spéciale relais ou Daniel, Julien et Christine se passent le relais pour parcourir Beaumont-Lencloître soit 16,6km.

Michel, Nico et moi allons à la rencontre de Christine à 1,5km de l'arrivée pour l'accompagner.

Les trotteurs nous rejoignent en courant pour un finish d'anthologie où nous l'encourageons tous de vives voix ... on entendait que nous !

 

Apéro, déjeuner et remise des récompenses ... ça y est, le TVP est déjà fini !!!

Le week-end est passé très vite. Une superbe édition où l'on s'est tous surpassé, où l'on a pris un max de plaisir, de rigolades, et encore de supers moments de convivialité."

 

 

 

Sylvie :

"Première étape à 6 h 15 à Vouneuil sur Vienne où je retrouve l'ensemble de l'équipe encore un peu endormi,  et c'est parti pour le cru 2015 direction Lencloître.

 

Comme d'habitude dans la bonne humeur tout le monde est prêt à faire feu, on prépare les véhicules et les vélos, super il fait un peu frais mais la pluie n'est pas au rendez-vous.

Notre Michel national, Nico et Tonio sont au taqué pour commencer.

 

Moi je test le vélo de Julien et j'accompagne Nathalie pour qu'elle s'échauffe, c'est elle qui ouvre le bal de la grande distance, 9 h nous voilà parti pour Lencloître -Chouppes 15.5 km, notre trotteuse démarre à son rythme et le maintien tout au long du parcours, malgré quelques difficultés, je prends plaisir à accompagner Nath sur le vélo c'est plus facile !!

 

Elle arrive plutôt en forme !

 

Puis les étapes s'enchaînent les unes derrière les autres, avec des parcours plus  où moins difficiles.

 

Jusqu'ici tout va bien...Puis comme Tonio accompagne Christine sur son parcours, je prends sa place sur le vélo pour accompagner Daniel.

 

C'est une course nature, et bien j'ai vu,  pédaler dès le départ en côte et dans l'herbe c'est pas facile,  pour se frayer un chemin, je voyais Daniel qui s'éloignait de plus en plus et moi qui n'avançait pas, j'ai mis le turbo et ma foi je l'ai rejoint presque déshydraté !!

Car c'est moi qui avais le bidon sur le vélo.

 

Ce fut un parcours difficile avec des chemins plutôt cabossés, et pas beaucoup de descente pour récupérer, sur le vélo j'étais pas mal secoué, j'ai failli perde mon dentier Rigolant

Daniel à bien assuré malgré ce périple on s'en souviendra.

 

Après l'effort le réconfort l'apéro le meilleur moment ! On trinque aux anniversaires et savoure les bonnes bolognaises préparées par notre super cuisinière Isa.

 

L’ambiance est joyeuse (avec notre bout en train Mimi)  même si la fatigue commence à ce faire sentir !

 

L'ensemble de l'équipe se sépare et chacun se prépare pour la nuit  avec des trotteurs dormeurs, ronfleurs et d'autres coureurs.

 

5 h du mat petit déj et c'est reparti...

 

J'ai quitté la fine équipe à l'arrivée de Tonio à Saint Cyr ( je vois un jolie fille arrivée, je dit à Sylvie (notre photographe) il va arrivé,  pas loupé, il a trouvé sa motivation pour avancer car pas facile l'étape Chenevelles -Saint Cyr.

Sacré Tonio il va aussi vite à pied qu'en voiture !!!

 

Les baskets et les pneus on bien chauffées encore cette année..

Pour moi ce fut un vrai bonheur de partager ces moments avec vous.

 

Merci à vous tous !"

 

 

 

Julien :

"Alors pour ma part première année de TVP, quelle expérience !!!

 

Tout d'abord sportive avec un départ en douceur pour moi, 10h30 j'accompagne Jean Luc en vélo pour 16,7 km. Puis viens mon tour à 16h30 pour 15,7 km avec quelques cotes sympathiques après le 10 ème km.

 

Reprise à 23h pour l'étape de liaison, puis viens l'heure du repos bien mérité.

 

Retour aux choses sérieuses dès 6h du matin dimanche avec le contre le montre  accompagné de Nathalie et Jean Luc 4,4km c'est pas long mais les jambes n'y sont pas.

 

Pour finir arrive l'étape finale en relais, c'est Daniel qui lance les hostilités et me passe le relais, c'est dur physiquement après les efforts effectués et le manque de sommeil mais on donne tout pour l'équipe,  je passe le relais à Christine qui fonce vers la ligne d'arrivée.

 

En résumé, on arrive vidé mais que ce fut sympathique tout de même ce week-end.

Je suis déjà partant pour la prochaine année, et je conseil à ceux qui ne l'ont jamais fait de ce préparer ça vaut vraiment le coup.

 

Pour finir merci à tous les coureurs et les accompagnateurs pour leurs performances et encouragement."

 

 

 

Christine :

"Enfin reposée et capable de regarder un clavier et un écran sans s'endormir. Et oui, ce n'est pas de tout repos le TVP !Comme mes prédécesseurs l'ont dit, ce fut un superbe week-end autant du point de vue de la météo que de l'ambiance.

 

Comme d'habitude, les Trotteurs, quels qu'ils soient forment une fine équipe dès qu'ils ont chaussé leurs baskets. L'entraide, le soutien, la bonne humeur ont été les maîtres mots du week-end.Pour ma part, je commencé ma journée de samedi en récupérant dès 7h30 le matériel à Lencloitre (dossards, cadeaux, tickets repas).

 

La matinée était calme pour moi puisque je ne courrai qu'à 13h16. Je me suis donc contentée d'encourager les coureurs du matin qui ont tout donné. Même Jean-Luc poursuivi par la trouille et le stress.A 11h, ce même stress a commencé à s'emparer de moi, mais je ne laisse rien paraître, je pars manger un peu puis me préparer. Mon étape part de Saint Clair pour arriver à Saint Laon.

 

Je suis dans mon fief, c'est un terrain que je connais et je tiens à faire bonne figure devant mes camarades même si je sais que je peux flancher à tout moment.Pour cette étape, Isabelle m'accompagne en vélo et Tonio en courant. Que demander de mieux, 2 coachs pour mes 18,6 km.

 

Ce ne fut pas de trop car si l'une gérait ma boisson, l'autre ne manquait pas de me booster dans les côtes (ben oui il y en avait aussi et pas des plus simples) ou lorsque mon cerveau a commencé à flancher et ne plus communiquer avec mes jambes.Mais la surprise de l'étape fut de voir apparaître des frimousses connues à 2 km de l'arrivée.

 

Ma sœur était venue m'encourager avec Alisée, Axelle et Lucas leur cousin. Pas le moment de lâcher! De toute façon, avec mes deux coachs je n'ai pas intérêt.Je finis par arriver et quelle surprise lorsque je me rends compte que je boucle le circuit en 1h40 (je n'avais pas regardé ma montre tourner et j'étais partie sur la base de 1h45 voire 1h50).

 

Les Trotteurs sont là et m'attendent.J'ai juste le temps d'apercevoir Daniel partir pour son étape nature et nous repartons vers le village suivant où la douche nous attend et la bière que m'avait promis Isabelle.Les étapes se suivent, on voit que c'est dur pour tout le monde, mais chacun donne du mieux qu'il peut. N'est-ce pas Nico et Michel?

 

Ces deux là nous ont époustouflé lors du Run & Bike. Il était sur un terrain inimaginable et pourtant ils ont cassé la baraque. TOP ! TOP! TOP!La nuit, arrive, c'est le moment de se séparer. Je cours avec Daniel à 3 h du matin, impossible de dormir avant, le mini bus n'est pas si confortable que ça. Tant pis !

 

C'est Daniel qui commencera à courir pendant que je me gèle sur le vélo. Le rythme est assez tranquille contrairement aux 3 étapes précédentes.C'est toujours aussi sympa de courir de nuit où on fait abstraction du dénivelé.

 

Et il va y en avoir pour la 2ème partie de l'étape, juste quand c'est mon tour de courir (3 côtes sur 7 km).Bref, arrivée à Leigné sur Usseau, je n'ai qu'une envie aller prendre mon petit déjeuner et DORMIR !

 

Je ne verrai donc pas le contre la montre de Nathalie, Julien et Jean-Luc, le sommeil a eu raison de moi, et même s'il n'a duré qu'une heure il a été réparateur.

 

On enchaîne avec les étapes du matin et là encore, Michel débarque à grande vitesse à la 8è place, Nico à la 7è et Tonio se défonce pour assurer la dernière grande étape avec un gros niveau de difficultés.

 

Bruno les a suivi toute la matinée, faute de pouvoir continuer à courir, il a assuré un grand nombre de liaison vélo, permettant aux autres trotteurs de récupérer. Merci à toi Bruno.

 

A 10h30, Jean-Luc nous emmène avec Daniel et julien se placer pour l'étape relais, Daniel est prêt comme d'hab', Julien beaucoup plus mitigé (la fatigue le gagne, les muscles sont douloureux) et moi je ne sais pas comment gérer les 5 km à fond?

 

Julien arrive à mon étape plus tôt que je ne pensais. Je pars vite, trop vite (allure 3'50 à ma montre) je ne tiendrai pas sur la longueur à ce rythme là.C'est un terrain qui ne permet pas de relancer en plus, c'est du chemin sablonneux.

 

Bon il faut tenir. Une fille de l'USMA me double, son allure me semble sympa, j'essaie de l'accrocher mais je m'aperçois très vite que je n'ai pas le niveau.Je tente donc de maintenir le 12,5km/h. Pas facile, les muscles des cuisses me font mal, le cardio est à fond. Et tout à coup, j’entends des voix et quelles voix !

 

Nathalie, Tonio, Michel, Nico, Daniel, Julien...Sophie, Fabrice... Je crois que tout Lencloître et ses environs a su qui était Kiki.

 

Ils ont scandé mon surnom sur les 1,5 km qui nous séparaient du point de rencontre à la salle.Quel plaisir à ce moment-là de les voir (ça signifiait que l'arrivée était proche) et de les entendre.

 

Ca fait du bien d'être soutenue. Un finish magnifique !Avec tout ça, nous avons terminé 29ème, une place que nous n'espérions pas.

 

Tous ont donné pour l'équipe, tous méritent leur place de Trotteurs du TVP 2015.Je suis prête à repartir pour une prochaine édition si besoin.

 

C'est un vrai plaisir de partager ces moments avec vous.

 

Bon maintenant je vais m'occuper de mon martiniquais !"

 

 

 

Jean-Luc :

"A mon tour de vous faire part de mon périple et de mon premier TVP en tant que coureur !

 

10h30, je prends le départ pour 16,700 kms, je pars à fond (un bon 12 km/heure) plusieurs faux plats, Julien me force à boire régulièrement une boisson énergétique hyper sucrée (c'est pas ce que je préfère).

 

Il me pousse et j'arrive à doubler deux coureurs tout allait pour le mieux et arrivé à 500 m de l'arrivée deux filles me passent devant, le moral en a pris un coup !

 

Après l'exploit de Nico et Michel au run&bike, bonne ambiance on boit un coup et je me sers une pleine assiette de pâtes bolognaise.

21h30 départ de l'étape de nuit avec Nathalie pour 14 kms, je prends le départ en courant, 21h35 je commence à avoir mal au ventre, 21h55 je dis à Nathalie "j'en peux plus, j'ai trop mal au ventre, j'ai mangé trop de bolognaise, je peux prendre ton vélo ?" merci Nathalie heureusement que tu étais là pour assurer la fin du parcours.

 

Puis viens un repos bien mérité, ça roupille dans le camping-car si bien qu'à 6h nous avons pris avec Julien et Nathalie le départ du contre la montre sans avoir eu le temps de prendre le petit déjeuner.

 

Après cette épreuve cela en était fini pour moi, super content de l'avoir fait et pourquoi pas recommencer l'année prochaine avec une meilleure préparation.

 

Merci les trotteurs et aux accompagnatrices photographes pour ce super week-end ! "

 

 

 

.

 

Please reload

© 2014 - Tous droits réservés

Site créé par LE BRUN Nicolas

www.photographe86.com​